Tous égaux face au stress ?

Le stress est vécu différemment en fonction de chacun de nous. L’adaptation au stress varie en fonction des âges de la vie, de l’histoire de chacun et de sa singularité comme l’hypersensibilité. 

Repérer les 3 phases d’adaptation au stress et testez vous

Phase d’alarme

Aigue, intense, courte

L’organisme se prépare à la lutte ou à la fuite par l’intermédiaire des catécholamines (noradrénaline et adrénaline).
Effets ressentis immédiatement dans le corps

Phase d’adaptation

Plus longue, axe lent

Dépendante de l’état constitutionnel et psychologique du sujet.
Les hormones hypophysaires vont agir sur les différents organes.
Rôle majeur des glucocorticoïdes (cortisol) pour permettre la résistance.

Phase d’épuisement

Deux phases :

1/ Burn in : précède le Burn out. Excès de cortisol qui va être toxique pour :

  • cerveau (car empêche la libération des bons neurotransmetteurs
  • équilibre de la glycémie

2/ Burn out : les réservoirs sont vides. Lorsque les mécanismes d’adaptation deviennent inefficaces. Etat d’épuisement émotionnel, physique, psychique.

Etre conscient des conséquences et de votre capacité d’adaptation au stress

A. Rapides

  • palpitations, douleur dans la poitrine  
  • migraines de plus en plus fortes
  • transit perturbé
  •  sommeil agité ou insomnie
  •  idées fixes
  •  troubles de la sexualité (baisse libido, repli sur soi)

B. Progressives

  •  problèmes cutanés (psoriasis, eczéma)
  •  troubles de la concentration, de la mémoire
  •  problèmes tendineux, musculaires
  •  insomnies
  •  désordres digestifs (ulcères, colopathies)

C. Emotionnelles

La peur, la tristesse la colère peuvent aller jusqu’à l’anxiété, la dépression et/ou l’agressivité. Il peut y avoir, irritabilité, mauvaise humeur, perte de confiance et de respect de soi.

Les émotions sont un signal pour nous avertir d’un danger. En cela, elles sontpositives. mais un trop plein d’émotion ou des émotions non exprimées peuvent nous couper de nous même.

Et pour les Hypersensibles ?

Les caractéristiques communes des Hypersensibles sont de ressentir toutes les émotions positives ou négatives de façon amplifiée face à des situations stressantes.

Il est donc fondamental d’apprendre à gérer l’émotionnel si vous avez cette particularité.L’intensité de l’hypersensibilité dépend aussi de l’hygiène de vie physique, mentale, spirituelle.La qualité de l’alimentation, l’exercice physique, la gestion du temps sont donc vraiment  déterminants dans votre quotidien et dans votre adaptation au stress.

Mon clin d’oeil naturo

Le stress et l’allergie : Si le stress n’est pas à l’origine des allergies, il peut en aggraver les crises. Le magnésium  joue un rôle important dans sa gestion. Il le réduit en empêchant la montée du cortisol, « l’hormone du stress ». Des travaux montrent que le manque de magnésium augmente de façon très significative la vulnérabilité au stress. Dans le cas de l’allergie, des études indiquent que lorsque les niveaux de magnésium diminuent, l’incidence des crises allergiques augmente. Il est donc très important de vérifier, en cas d’allergie, que l’on a des apports suffisants en magnésium...Source : Revue Nature sciences et santé

Katia Leouffre Naturopathe

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *