Passer un hiver serein

Toujours en bonne observatrice de la nature : tout est au ralenti.. Les conseils de l’automnecf l’automne en douceur avec la naturopathie) sont toujours d’actualité avec quelques spécificités en plus.

Conjuguez l’énergie naturellement basse de l’hiver à votre rythme de vie

  •  respectez les besoins en sommeil, plus importants et acceptez la baisse d’énergie : nous sommes aussi à l’image de la nature qui nous entoure !
  •  accordez-vous des temps de pause pour vous dorloter…musique douce, lecture (suggestion : éloge de la lenteur de Carol Honoré) méditation, activités manuelles…
  •  favorisez la chaleur sous toutes ces formes : pieds, mains, tête et reins bien couverts. Prenez des douches ou bains chauds avec huiles essentielles…Si rhume ou autre trouble ORL L’Huile Essentielle de ravinstara (cinnamomum camphora feuille) 3 gouttes pures sous chaque pied avant le coucher vous aidera , peut même s’utiliser en prévention, pendant quelques jours…

La bouillotte est de sortie aussi ! Elle favorise le bon fonctionnement du foie …  Attention !     jamais sur le coeur, tête ni en cas d’hépatite ou sur l’estomac en cas d’ulcère.

  • pensez à la qualité de l’air : même s’il fait froid, l’aération régulière des pièces est indispensable : les organes clés en Médecine Traditionnelle Chinoise en hiver sont les poumons…
  • l’activité physique réchauffe le corps et influe sur notre humeur alors n’hésitez pas à sortir et à profiter du soleil même 1/4 d’heure par jour !
  •  être attentif à son taux de vitamine D (possibilité de faire un dosage sanguin) nécessaire à l’ossification mais aussi au bon fonctionnement du système immunitaire.
  •  attention au  stress néfaste en toute saison mais d’autant plus en hiver car le froid favorise l’acidification...Alors magnésium dans l’alimentation et en supplémentation si besoin…

L’alimentation : principalement réchauffante !

L’intestin (et oui encore lui !) est en première ligne car il abrite 70 à 80 % du système immunitaire. L’état des muqueuses intestinales et la flore sont donc très importants ainsi que l’équilibre acido-basique. Tous les prébiotiques et probiotiques ont une incidence directe sur l’immunité ainsi que les omégas 3. 

Alors que manger ?

  •  céréales échauffantes : sarrasin, kasha
  • épices : cannelle, gingembre,curry…selon votre tolérance
  •  oléagineux : noix, noix de cajou ou du brésil, amandes, noisettes…
  •  légumineuses : pensez aux laits végétaux ( chataignes, amandes, ) ainsi qu’aux flocons précuits facile à préparer pour épaissir une soupe par exemple…
  •  crudités et légumes d’hiver : tous les choux, champignons, courges, tubercules…: calendrier de saison à imprimer de Léa de Bécome adinosaur.
  • Aliments riche en vit c : kiwi, radis noir, agrumes, argousier, acérola, brocoli,chou rouge…
  • Aliments riche en vit D : huile de foie de morue
  • Aliments riches en Zinc : fruits de mer, germe de blé, cacao, légumineuses

Dynamisez-vous avec des super aliments d’hiver

  •  vitamine C naturelle type acérola ou camu-camu (poudre ou gélules) très importante surtout pour les fumeurs car le tabac la détruit.
  •  gelée royale de bonne qualité, non congelée, en cure de 3 semaines à jeun le matin sous la langue.
  •  propolis en gélules très concentrée pour une action générale ou en vaporisateur pour une action locale (voies ORL).
  •  pollen, miel de Manuka (intéressant chez les enfants mais contre indiqué chez la femme enceinte/allaitante et si épilepsie, asthme ou allergies).
  • algues d’eau douce : spiruline en paillettes (plus assimilable qu’en gélules ) à raison d’une cuillère à café pendant une semaine puis progressivement une cuillère à soupe pendant 2 semaines ou Klamath en cure également.

Attention  pour les personnes atteintes de cancer ou maladie auto-immuneles super aliments peuvent aussi comporter des risques, surtout en période active de phase cancéreuse.

Mon clin d’oeil naturo

Partage de recette : Boulgour de sarrasin aux lentilles

Ingrédients

  • 300 g de boulgour de sarrasin
  • 150 g de lentilles vertes
  • 2 oignons émincés
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 3 c à s de coulis de tomate
  • 2 c à s de persil haché
  • 2 c à c de coriandre (ou en graines ou cristaux d’huile essentielles)
  • 1 c à s de menthe
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • sel

Préparation

Faire tremper les lentilles la veille.

Cuire les lentilles : ne pas saler l’eau de cuisson, pour les rendre plus digestes, mettre un tronçon d’algue Kombu ou une pincée de bicarbonate.

Cuire les oignons à l’étouffée 5 mn, ajouter l’ail, la coriandre, saupoudrer le boulgour, laisser une minute puis rajouter l’eau avec la sauce tomate et cuire jusqu’à absorption totale du liquide.

Mélanger avec les lentilles cuites, et ajouter hors du feu, la menthe le persil et le sel.

Accompagner de carottes vapeur persillées.

Bon appétit !!

Katia Leouffre Naturopathe

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *