Tisanes réconfortantes

A la suite de demandes que j’ai eu en cabinet, voici un article dédié aux infusions et tisanes.Puisque nous sommes dans l’arrivée de la saison froide, je vous propose de détailler quelques infusions pour réchauffer notre corps et notre coeur !

L’infusion

  • possibilité de mettre la plante placée dans un pot, tête en haut, recouvrir
  • laissez infuser 5 à 10 minutes, retirez la plan
  • filtrez la tisane, meilleure à la température de 40 à 45 °C

Décoction

  • plongez la plante dans de l’eau froide et laissez bouillir (cela peut aller jusqu’à 20 ou 30 minutes par exemple pour l’aubier du tilleul)
  • terminez par une infusion à couvert.

La décoction est plus adaptée pour les racines épaisses, coriaces.

J’ai choisi volontairement des plantes de nos régions mais d’autres possibilités existent (lapacho…etc).

Choisissez les tisanes appropriées à votre problématique

Eglantier

Rosa canina (plus connu sous le nom de « gratte cul »)               

  • 50 g de fruits secs et pilés pour 1 l
  • 30 minutes à couvert               

A volonté tout l’hiver.Soutien du système immunitaire pour les personnes fragiles des voies ORL. Calme aussi l’anxiété et procure un bon sommeil.

Sarriette

Saturéia hortensis (poivre d’âne)               

  • 20 g de sommités fleuries pour 1 l d’eau
  • 3 tasses dans la journée.               

Facilite digestion, tonique, stimulante, réchauffante.

Romarin

Rosmarinus officinalis

  • une poignée de sommités fleuries pour 1 l d’eau
  • Laissez infuser 10 minutes à couvert.               

3 à 4 tasses dans la journée pour les convalescents, les surmenés et les dépressifs, elle amène le soleil emmagasiné tout l’été…

Egalement intéressant pour les problèmes de foie, les palpitations et les asthmatiques.

Sauge

Salvia Officinalis                

  • 10 g de feuilles  pour un litre d’eau bouillante                

3 à 4 tasses dans la journée en cas de règles difficiles, diarrhées, digestion mauvaise …

Les plantes alliées du système respiratoire : à faire en infusion

Thym

Thymus vulgaris              

  • 20 g de sommités fleuries pour 1 l             

3 à 4 tasses dans la journée pour toutes les affections respiratoires.

Attention aux personnes sensibles, ne pas abuser du thym en soirée car il peut gêner l’endormissement

Mauve

Malva sylvestris            

  • 1 poignée d’un mélange feuilles + fleurs                        

A volonté dans la journée. Très douce. Anti-ulcéreuse, anti-Hélicobacter pylori, antitussive, aide à expectorer.

Souci

Calendula officinalis             

  • 50 g de fleurs pour un litre             
  • 3 tasses dans la journée.

Tisane qui va en plus de favoriser la transpiration, et faciliter, du coup, le précieux travail de nos émonctoires (portes de sortie du corps reins, intestins, poumons, peau).

Guimauve

Althéa officinalis             

  • 20 à 30 g d’un mélange fleurs + feuilles pour 1 l             

Aide en cas d’affection respiratoire (toux, angine, maux de gorge…)

Bouillon blanc

Tisane des 4 fleurs ( Bouillon blanc, Coquelicot, Guimauve et violette)

Ne vous privez pas des mélanges qui vont décupler les effets bénéfiques !              

  • Une poignée du mélange en infusion dans 1 l             

Plusieurs fois dans la journée contre les encombrements pulmonaires, calme la toux, favorise le sommeil. Efficace pour les fumeurs ou ex fumeurs.

Bourrache

Borago Officinalis              

  • 1 poignée pour 1 l               

Infusion de fleurs bleues à boire très chaude, au lit, pour s’assurer une transpiration salutaire, antitussive et expectorante.

Excellente aussi pour les problèmes de peau, règles douloureuses et syndrome pré-menstruel.

Rééquilibrer votre balance acido-basique !

Philtre vital

Mélange de plantes fait dans la Drôme à Buis Les Barronnies

Alcaplantes

Mélange destiné à se désacidifier ( Du P.Jentschura) bonne idée si stress ou abus alimentaires durant l’été.

Bien sûr, en plus des tisanes, réajustez votre alimentation voir l’article : « l’automne en douceur avec la naturopathie »…

Mon clin d’oeil naturo

Pensez à votre mode de chauffage de l’eau… Attention aux bouilloires en plastique qui libèrent du bisphénol A en chauffant… Préférez une bonne casserole ou une bouilloire avec intérieur en inox de qualité !

Katia Leouffre Naturopathe

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *